Actualités

IPO

ekWateur, PHE, Believe : vents mauvais sur la Bourse de Paris

Option Finance - 07 juin 2021

Quelques jours après le fournisseur d’énergies renouvelables ekWateur, le spécialiste des pièces détachées automobiles PHE (Oscaro, Autodis…) a annoncé, la semaine dernière, le report de son introduction en Bourse (IPO) à Paris. Il comptait lever 450 millions d’euros, essentiellement pour se désendetter. Un mauvais signal pour Believe, société de la French Tech qui accompagne des artistes et des labels sur les plateformes numériques, dont la cotation, lancée mardi dernier, semble susciter peu d’enthousiasme. Trois semaines après avoir indiqué vouloir lever environ 500 millions d’euros, l’entreprise a révisé la taille de l’émission à 300 millions. Si l’afflux d’IPO en Europe depuis le début de l’année (109 selon EY, en hausse de 179 % sur un an) et le nombre de transactions en cours (une vingtaine) incitent les investisseurs à être plus sélectifs, des spécialistes relèvent plusieurs écueils dans le cas de Believe. Malgré un long roadshow (plus de dix jours, contre cinq à sept habituellement), beaucoup de gérants ont émis des interrogations quant au business model du groupe – qui n’a pas de comparable coté – et à sa valorisation (autour de 2 milliards d’euros). Certains ont également déploré une communication floue sur la manière dont les fonds levés seraient utilisés. Facteur préoccupant, aucun message de couverture de l’IPO n’avait été publié en fin de semaine, en dépit de la réduction de l’enveloppe et de l’annonce de la présence du Fonds stratégique de participations comme « cornerstone investor ». L’opération doit se clôturer mercredi 9 juin.