Actualités

Financement

Le mouvement de désintermédiation bancaire marque le pas

20 janvier 2020 - optionfinance.fr

En charge de la coopération internationale dans le domaine de la supervision et de la surveillance des institutions financières, le Conseil de stabilité financière (Financial Stability Board, FSB) vient de publier son rapport 2019 sur l’évolution du financement de l’économie par les acteurs non bancaires, sous la forme tant de fonds propres que de dettes. Pour la première fois depuis 2008, les actifs détenus par ces acteurs (sociétés de gestion, assureurs, etc.) se sont inscrits en 2018 en très léger recul dans le monde, à 183,7 trillions de dollars équivalents (- 0,1 % sur un an). Parallèlement, les actifs détenus par les banques ont progressé de 2,8 %, à 147,9 trillions de dollars équivalents.

Ce coup d’arrêt porté au mouvement de désintermédiation croissante pourrait toutefois n’être que temporaire. Comme le souligne le FSB, celui-ci s’explique en grande partie par les décollectes subies par de nombreux fonds de dette ainsi que par la baisse des valorisations boursières enregistrées durant la seconde partie de 2018. Or ces deux dynamiques se sont inversées en 2019.