Actualités

High yield

Risque de défaut accru pour les entreprises européennes

06 avril 2020

Alors que les marchés obligataires se sont fermés pour un très grand nombre d’émetteurs et que les chiffres d’affaires et les trésoreries subissent des tensions très fortes, le taux de défaut à douze mois des entreprises européennes appartenant à la catégorie dite «spéculative» (speculative grade) devrait croître dans une proportion comprise entre 8 % et 11 % au cours de l’année à venir, estime S&P Global Ratings dans une récente étude, qui indique par ailleurs que ce taux était de 2,2 % en décembre 2019. Le nombre d’entreprises dont la notation de crédit est inférieure à B- (autrement dit, des entités hautement spéculatives) n’a même jamais été aussi élevé en Europe. Conséquence de la chute drastique des cours du pétrole ces dernières semaines – de plus de 50 % –, S&P Global Ratings estime que les situations de défaut sont susceptibles d’augmenter significativement parmi les entreprises européennes des secteurs pétrolier et gazier.