Actualités

Tendance

Les encours des ETF smart beta et ESG poursuivent leur progression

01 février 2019 - optionfinance.fr

Malgré les turbulences de marché, les ETF dits «smart bêta» ont vu leurs encours progresser de 1,8 % en 2018, selon les données compilées par le fournisseur de données indépendant ETFGI. Ces fonds indiciels cotés, construits non pas à partir d’une pondération des valeurs du benchmark par leur capitalisation mais par d’autres facteurs comme la sous-valorisation ou la faible volatilité, ont atteint fin décembre un encours de 617,7 milliards de dollars (539,6 milliards d’euros). En comparaison, les actifs des ETF pondérés par la capitalisation ont reculé de 4,1 % et s’élevaient fin 2018 à 2 867 milliards de dollars (2 504 milliards d’euros). Sur cinq ans, la croissance des produits smart beta a également été plus forte, les encours de ces ETF ayant progressé de 19,8 % par an ces cinq dernières années, contre 13,1 % pour les ETF traditionnels. Encore réduite, l’offre des sociétés de gestion progresse elle aussi : ETFGI recense ainsi près de 1 300 fonds indiciels reposant sur des facteurs alternatifs (contre 3 000 ETF adossés à la capitalisation), soit une hausse de 12 % sur l’année.

Autre innovation de l’univers des fonds indiciels, les ETF conçus à partir de benchmarks ESG continuent, eux aussi, leur développement. Toujours selon ETFGI, leur encours a bondi de 29,51 %, à 22,47 milliards de dollars (19,6 milliards d’euros). Une forte croissance qui s’explique en partie par leur jeune âge : l’offre n’a véritablement commencé à décoller qu’il y a trois ans. Fin décembre, 208 fonds étaient référencés, contre 142 en 2017 et 67 en 2015.