Actualités

Funds

Les nouveautés du mois

19 décembre 2018 - fundsmagazine.fr

ACTIONS
Fidelity propose un nouveau fonds baptisé Fidelity Funds - Sustainable Water & Waste Fund. Il a été conçu pour saisir les opportunités d’investissement durable dans les secteurs de la gestion de l’eau et des déchets. Il cherche à générer une solide performance ajustée du risque sur la durée du cycle en investissant partout dans le monde dans des entreprises qui participent à la conception, à la fabrication ou à la vente de produits et services liés aux secteurs de la gestion de l’eau et des déchets. Il peut investir dans l’ensemble des chaînes de valeur de l’eau et des déchets, y compris dans des entreprises qui développent des nouvelles technologies afin de répondre à une demande en constante augmentation.

Athymis Gestion et ACG Management lancent le fonds Athymis ACG Industrie 4.0, afin de faire bénéficier les investisseurs du potentiel de la «quatrième révolution industrielle». La société de gestion propose un portefeuille d’actions internationales permettant d’exploiter toute la chaîne de valeur liée à l’industrie 4.0. L’univers d’investissement comprend aussi bien les fournisseurs de solutions que les utilisateurs de ces innovations, quand les processus de l’industrie 4.0 prennent une part significative de leur activité. Ce fonds de «megatrends» est ainsi investi dans plusieurs tendances fortes, ce qui assure une bonne diversification.

OBLIGATIONS
ODDO BHF Asset Management élargit son offre en lançant le fonds ODDO BHF Global Credit Short Duration. Celui-ci permet aux investisseurs d’accéder à un portefeuille global diversifié au niveau mondial, composé d’obligations d’entreprises à maturité courte. Partant d’une allocation pondérée par le PIB, le fonds investit dans les trois principales régions : l’Amérique, l’Europe et l’Asie. De plus, une allocation flexible entre les différents pays et régions devrait permettre de générer du rendement supplémentaire. Le fonds investit essentiellement dans des obligations spéculatives à haut rendement au minimum notées B3 ou B-, mais peut augmenter la part des crédits investment grade jusqu’à 100 % en fonction du cycle du crédit.

DIVERSIFIÉS
Carmignac étoffe sa gamme de gestion avec le lancement de Carmignac Portfolio Patrimoine Europe. Le fonds s’appuie sur la philosophie d’investissement flexible, multi-actifs et décorrélée des indicateurs de référence, commune aux fonds de la gamme Patrimoine. Carmignac Portfolio Patrimoine Europe investit au moins la moitié de ses actifs dans les obligations, alors que l’exposition nette aux actions peut varier entre 0 % et 50 %. La flexibilité de la stratégie permet aux gérants du fonds de suivre une stratégie de conviction, dont l’objectif est de générer des performances positives à long terme tout en atténuant les risques de perte potentielle. Le fonds a la capacité d’avoir une sensibilité négative aux taux d’intérêt et de bénéficier de l’environnement actuel de hausse des taux grâce à une large fourchette de sensibilité allant de - 4 à + 10.

PERFORMANCE ABSOLUE

Arctic Blue Capital, filiale d’H2O Asset Management spécialisée dans la gestion quantitative, lance H2O Atlanterra, une stratégie systématique sur les marchés actions. Grâce à une approche systématique permettant de s’affranchir de toute émotion, H2O Atlanterra, a pour objectif de capter la volatilité ainsi que les changements de direction inhérents aux marchés actions. H2O Atlanterra comprend plusieurs modèles mis en œuvre indépendamment les uns des autres et sur différents horizons de placement. L’univers d’investissement est constitué d’indices globaux, pays et sectoriels, permettant au fonds de générer de la performance dans différents environnements de marché. L’allocation du risque entre les différents modèles est gérée par une suite d’algorithmes qui s’assure que le portefeuille respecte les contraintes de volatilité, les limites de concentration et de corrélation.

TRACKERS
Amundi ETF renforce sa gamme d’ETF dédiés à l’investissement responsable. Celle-ci comprend trois nouveaux ETF actions répliquant les indices MSCI World SRI, MSCI USA SRI et MSCI Europe SRI. Ces fonds seront ultérieurement complétés par un quatrième ETF permettant de répliquer l’indice MSCI Emerging Markets SRI. Ce lancement vient renforcer les expositions obligataires ISR d’Amundi ETF, répliquant des indices Bloomberg Barclays d’obligations d’entreprises européennes et américaines et mettant en œuvre la méthodologie ISR de MSCI.

Lyxor commercialise le Lyxor Robotics & AI UCITS ETF. Pour développer ce nouvel ETF, Lyxor s’est appuyé sur les équipes de recherche thématique et indicielle de Société Générale Corporate and Investment Banking. Cet ETF a pour objectif de suivre l’évolution, à la hausse comme à la baisse, de l’indice Rise of the Robots NTR Index (libellé en dollar américain USD), afin d’offrir une exposition à un panier d’actions de sociétés qui se consacrent au développement de l’intelligence artificielle, de l’automatisation et de la robotique ou qui bénéficient de l’utilisation de ces technologies de pointe. Cet indice propose une exposition à la performance de 150 sociétés de ce secteur. Les valeurs choisies par SG Index sont les sociétés obtenant les meilleures notations selon les trois critères suivants : part des dépenses de recherche et de développement ramenées aux ventes nettes, rendement du capital investi et croissance des ventes sur trois ans.

DIVERS
HSBC France lance son premier FCPR de private equity à destination des investisseurs particuliers : le FCPR Idinvest Private Value Europe 3, géré par Idinvest Partners. Ce fonds a pour objectif de financer des opérations de transmission ou de croissance des ETI dans l’univers des sociétés non cotées européennes et de l’OCDE.
Le véhicule investit à hauteur de 60 % en stratégies de dette privée – investissements en dette unitranche et mezzanine dans des entreprises en croissance en recherche d’alternatives au prêt bancaire – et 40 % en stratégies de private equity secondaire – investissements directs ou indirects (via des achats de parts de fonds d’investissement) en titres donnant accès au capital d’ETI non cotées. La coexistence de ces deux stratégies permet d’offrir aux investisseurs une stratégie d’investissement bénéficiant d’une grande diversification sur une classe d’actifs en croissance reconnue pour sa relative décorrélation des marchés financiers et ses performances sur le long terme.