Le blog de Thierry Million

En attendant TLTRO

Option Finance - 4 mars 2019 - Thierry Million, Allianz Global Investors

Au mois de juin 2020, 380 milliards d’euros alloués aux banques par la BCE à partir de 2014, à l’aide d’opérations de TLTRO (targeted longer-term refinancing operation), devront être remboursés. La contraction du bilan de la Banque centrale qui en résulte, durcirait les conditions monétaires et financières à un moment indésirable. En effet, l’économie européenne ralentit et la trajectoire de l’inflation s’affaiblit malgré les moyens considérables mis en œuvre par la BCE.

Depuis plusieurs semaines, les marchés espèrent un renouvellement anticipé du TLTRO. Il y a quelques jours, Benoît Cœuré et Peter Praet ont bien confirmé qu’une nouvelle série de prêts à long terme au secteur bancaire allait être étudiée. La prochaine réunion de politique monétaire de la BCE prévue le 7 mars va être déterminante, car les prévisions de croissance et d’inflation devraient être révisées à la baisse. Elles pourraient justifier le déclenchement de nouvelles opérations de type TLTRO dans les mois qui viennent. Ce nouvel apport de liquidité bon marché permettrait aux établissements bancaires d’assouplir leurs conditions d’octroi de crédit au secteur privé. Ainsi, les banques italiennes, qui détiennent l’encours de TLTRO le plus important, de l’ordre de 176 milliards d’euros, continueraient de bénéficier d’un coût de refinancement très avantageux.

La baisse du rendement à 10 ans du Bund, à 0,10 % aujourd’hui, et la remarquable performance des obligations d’entreprises de catégorie investissement grade de 2,30 % depuis le plus bas de l’année le 8 janvier, montrent que les marchés sont rassurés quant au maintien du niveau des liquidités excédentaires. A la BCE de ne pas décevoir.