Le blog de Thierry Million

L'analyse de Thierry Million

En manque de visibilité politique, les taux européens plongent

Option Finance - 3 juin 2019 - Thierry Million

Les élections européennes n’ont pas délivré de surprise majeure. Les électeurs ne veulent pas moins d’Europe, mais une Europe plus «verte». Les marchés ont été rassurés sur ce point, mais les inquiétudes demeurent car les enjeux nationaux prédominent.

La démission de Theresa May accroît la probabilité d’un Brexit sans accord. Tout en vendant le sterling, les investisseurs se couvrent contre un décrochage des marchés britanniques en acquérant des titres obligataires Gilt, faisant une nouvelle fois décroître le rendement à 10 ans en dessous de 1 %. De concert, les taux des emprunts des Etats du «cœur» de la zone euro poursuivent leur décrue, non seulement face à l’incertitude du Brexit, mais également du fait de l’instabilité politique en Italie. Les élections y ont renforcé la position de la Ligue et de son leader M. Salvini qui, fort de son succès, peut déclencher à tout moment des élections anticipées. En conséquence, les investisseurs allègent leurs expositions italiennes en faveur du Bund allemand, en dépit d’un rendement à 10 ans proche de son plus bas historique à – 0,20 %. A l’inverse, les marchés considèrent positivement la tenue de nouvelles élections en Grèce, comme l’indique la baisse vers 3 % des taux grecs à 10 ans.

De surcroît, le manque de visibilité politique sera encore exacerbé par les futures renégociations des accords commerciaux entre l’Union européenne et les Etats-Unis. Cela veut dire que les taux d’intérêt ne sont pas près de remonter.