Le blog de Thierry Million

L'analyse de Thierry Million

La courbe des taux met la Fed sous pression

Option Finance - 12 novembre 2019 - Thierry Million

Il y a quelques mois, le modèle développé par la Fed de New York pour interpréter la courbe des taux américains indiquait l’émergence d’une récession aux Etats-Unis d’ici un an, avec 38 % de probabilité. Historiquement, le franchissement de la barre des 30 % a presque systématiquement été suivi d’une contraction de l’activité. Ce modèle utilise comme principal paramètre, le différentiel de taux (ou pente) de la partie 3 mois – 10 ans de la courbe des taux d’intérêt. En effet, les taux à 3 mois étaient plus élevés que ceux à 10 ans (courbe inversée), car le marché obligataire estimait nécessaire une baisse conséquente des taux de la Fed, que cette dernière n’avait pas encore exécutée.

Depuis, la Fed a abaissé de 0,75 % ses taux directeurs, aujourd’hui stabilisés à 1,50 %, supprimant l’inversion de la courbe, avec un rendement des Treasuries à 10 ans de 1,80 %. Cela renvoie le message qu’une récession en 2020 devrait être évitée, surtout grâce au fait que, contrairement à son habitude, la Réserve fédérale a agi en anticipation d’un ralentissement économique et non en réaction à celui-ci. De surcroît, en raison d’une insuffisance de liquidités sur les marchés monétaires, l’institution accentue sa politique accommodante par l’augmentation de son bilan au rythme de 60 milliards de dollars mensuels.

La célérité de la réaction de la Fed montre qu’elle est réellement influencée par le pouvoir prédictif des modèles fondés sur les courbes de taux et de ce fait qu’elle entend s’opposer au mécanisme potentiellement autoréalisateur d’une prophétie de récession.