Entreprises & finance

Impôt sur les sociétés

La France rentre dans le rang

Option Finance - 7 mai 2021 - Alexandra Milleret

L’année prochaine, le taux de l’impôt sur les sociétés atteindra 25 %, un point bas historique. Ce faisant, la France ne fera qu’intègrer enfin la fourchette haute de la moyenne européenne. Une étape attendue par les entreprises depuis… près de 30 ans !

La Covid-19 aurait-elle rebattu les cartes de la fiscalité des entreprises ? En tout cas, le sujet revient en force. Confrontés à une hausse inédite de leur dette suite à la crise, certains pays réfléchissent sérieusement, depuis quelques semaines, à augmenter leur taux d’impôt sur les sociétés (IS) pour en rembourser une partie. C’est le cas notamment des Etats-Unis où Joe Biden, trois mois seulement après son investiture à la Maison-Blanche, a annoncé vouloir tout bonnement effacer les baisses d’IS adoptées en 2017 par son prédécesseur, Donald Trump, afin de financer son plan de rénovation des infrastructures de plus de 2 000 milliards de dollars sur huit ans. Avec cette réforme, le taux fédéral américain d’impôt sur les bénéfices pourrait ainsi passer, en cas de vote au Congrès, de 21 % à 28 %, soit une hausse de 7 %. Même tendance de l’autre côté de l’Atlantique : le Royaume-Uni vient de voter sa première hausse d’impôt sur les sociétés depuis les années 1970. Le budget britannique 2021 prévoit en effet que le taux pourrait augmenter de 19 % à 25 % à partir du 1er avril 2023 en fonction de l’évolution de la croissance.

En France, une fois n’est pas coutume, c’est une tout autre perspective qui attend les entreprises. Ces dernières n’ont plus que quelques mois à patienter pour voir enfin leur taux d’imposition sur les sociétés baisser de façon inédite. A compter du 1er janvier prochain, le taux d’IS sera de 25 % pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Et...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Réforme fiscale internationale

Les Etats-Unis donnent le ton

Vincent Reynier, président de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes (CRCC) de Paris

« Ne pas émettre d’opinion sur les comptes, comme dans le cas de Solutions 30, est alarmant »