Gestion financière

Placements de trésorerie

Timide éclaircie à l’horizon

Option Finance - 24 septembre 2018 - Arnaud Lefebvre

Placements de trésorerie, IAS, OPCVM

Placements de trésorerie : Timide éclaircie à l’horizon

Comme c’est le cas depuis près de deux ans, la grande majorité des rendements offerts par les produits de trésorerie restent en territoire négatif. Mais après avoir touché un point bas durant le premier semestre, notamment pour les fonds monétaires, les rémunérations ont récemment entamé un léger sursaut. Pour de nombreux spécialistes, le «bout du tunnel» commence à s’entrevoir.

C’est un triste anniversaire que s’apprêtent à célébrer les entreprises. Il y a presque deux ans, ces dernières voyaient en effet la rémunération de leurs placements de trésorerie basculer en territoire négatif. Depuis cette date, les rendements offerts n’ont cessé de plonger, pour s’établir le plus souvent dans une fourchette comprise entre - 0,25 % et - 0,20 %. Si les conditions du moment demeurent très défavorables pour les sociétés affichant des excédents de liquidité, une légère inflexion paraît toutefois se matérialiser. Selon plusieurs spécialistes, le mouvement baissier observé sur les taux des supports de trésorerie aurait en effet pris fin il y a quelques semaines. Mieux, les rendements proposés par certaines banques et certains fonds monétaires seraient même repartis légèrement à la hausse ! «Même s’il est encore trop tôt pour dresser un constat définitif, il semblerait bel et bien que le point bas des rendements négatifs soit derrière nous», avance Philippe Renaudin, responsable de la gestion monétaire chez BNP Paribas AM.

Un appétit plus marqué des banques

Cette embellie tient en grande partie aux banques. Afin de faire face à un environnement toujours très concurrentiel sur le compartiment des entreprises, plusieurs d’entre elles consentent à faire des efforts commerciaux. 

David Guyot, fondateur, Pandat
Pandat

«Les établissements bancaires sachant que les PME leur apporteront dans le futur un flux d’affaires – et donc de commissions –, certains sont prêts à proposer jusqu’à 0,20 % sur des comptes courants rémunérés et jusqu’à 0,50...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner