Ingénierie financière

Acquisition

Arkema se finance sur trois marchés différents

Option Finance - 20 octobre 2014 - Alexandre Rajbhandari

Acquisitions, Obligations, Hybrides

Arkema est entré en négociations exclusives avec Total pour reprendre le spécialiste des adhésifs Bostik, qu’il valorise 1,75 milliard d’euros. Si la société a déjà sécurisé son financement via un crédit-relais, elle travaille déjà au refinancement de ce dernier via une augmentation de capital, une émission de titres hybrides, ainsi qu’une émission obligataire senior.

Thierry Lemonnier, directeur général finance, Arkema
Thierry Lemonnier

Pour sa croissance externe, Arkema, spin off de Total, va s’approvisionner… chez Total. En effet, le 19 septembre dernier, la société de chimie est entrée en négociations exclusives pour acquérir Bostik (1,53 milliard d’euros de chiffre d’affaires), filiale spécialisée dans les adhésifs du géant pétrolier. «Depuis l’introduction en Bourse d’Arkema en 2006, notre objectif a été de nous développer et de nous renforcer dans la chimie de spécialités, notamment par des acquisitions, explique Thierry Lemonnier, directeur administratif et financier d’Arkema. Bostik répond à ces objectifs et nous avons été en mesure de faire une offre qui a su retenir l’attention de Total.» Une acquisition stratégique, mais également coûteuse : la cible est valorisée 1,74 milliard d’euros. Un montant conséquent, alors que la trésorerie d’Arkema n’atteignait que 377 millions d’euros à la fin de l’année 2013. Pour sécuriser le financement de cette opération, la société a mis en place, avec Natixis, un crédit-relais qui sera mobilisé dès la réalisation de l’opération, prévue pour janvier 2015. «Toutefois, ce financement n’a pas vocation à durer plus de quelques mois et nous avons d’ores et déjà prévu un refinancement répondant à nos objectifs en termes de levier d’endettement», détaille Thierry Lemonnier.

Un rating crédit à conserver

En effet, Arkema, qui bénéficie actuellement d’un rating BBB chez Standard & Poor’s et Baa2 chez Moody’s, porte une attention particulière à son profil de dette afin de rester dans la catégorie des...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner