Actualités

Conjoncture

Des entreprises zombies plutôt que du chômage de masse

Option Finance - 05 mars 2021 - Alexandra Milleret

Entre deux maux, il faut choisir le moindre. La mise en place de plans de soutien d’urgence par les Etats européens pour soutenir leur économie face à la crise sanitaire de la Covid-19 pourrait laisser craindre une accélération de la « zombification » des entreprises (sociétés non viables maintenues en vie artificiellement). Ce phénomène pourrait toutefois se révéler finalement moins dangereux, selon une note de conjoncture publiée par BNP Paribas, qu’un grand nombre de défaillances d’entreprises, synonyme de destruction d’emplois. En effet, en choisissant d’aider les entreprises quelle que soit leur santé financière pré-crise, les Etats ont réussi à limiter le nombre de défaillances d’entreprises l’année dernière. Sans cette tactique, des entreprises même saines financièrement et productives auraient pu disparaître, entraînant dans leur chute une forte montée du chômage. En conséquence, même si le niveau d’endettement des entreprises sera plus élevé en 2021, la zombification pourrait être freinée, par exemple, par un renforcement des bilans des entreprises, et notamment de leurs fonds propres.