Actualités

BCE

La cible d’inflation, une menace pour la stabilité des taux souverains

Option Finance - 09 avril 2021

Dans sa dernière Lettre, le Cepii salue l’efficacité de l’action de la Banque centrale européenne pour enrayer l’envolée des taux souverains enregistrée au début de la crise sanitaire. Le mouvement de panique qui avait gagné les investisseurs avait par exemple provoqué entre le 19 février et le 12 mars 2020 un accroissement de l’écart entre le taux de la dette italienne à 10 ans et celui de la dette allemande, de 1,4 % à 2,6 %. Grâce notamment à la mise en place d’un nouveau programme de rachats d’actifs (PEPP), l’Eurosystème avait toutefois réussi à inverser la tendance en quelques jours. Au 1er février 2021, la moyenne des taux des dettes souveraines à 10 ans dans la zone euro s’établissait ainsi à - 0,06 %, « avec des écarts entre pays qui restent relativement modérés », relève le Cepii.

Une situation qui pourrait toutefois ne pas durer. Actuellement, la BCE est tenue de suivre un objectif d’inflation « inférieure à, mais proche de, 2 % ». Alors que les prix ont rebondi de + 1,3 % sur un an en mars dans la zone euro, le Cepii pointe le risque qu’« un retour de l’inflation conduise à une remontée prématurée des taux d’intérêt ». Pour éviter ce scénario, l’institut espère que la révision de la stratégie de politique monétaire en cours aboutira à l’élaboration d’une nouvelle cible d’inflation.