Collecte

Bilan

La trésorerie a tiré la collecte des OPCVM en 2020

Option Finance - 22 janvier 2021 - Sandra Sebag

Trésorerie

Les mouvements enregistrés sur les marchés financiers en 2020 n’ont pas favorisé les fonds de droit de français. Ces derniers enregistrent une décollecte importante en ce qui concerne les actifs à long terme et ne doivent la hausse de leurs encours sous gestion qu’à la capacité des fonds de trésorerie à attirer des capitaux. Si cette tendance avantage plutôt les grandes maisons, quelques indépendants parviennent à se distinguer.

Comme en 2019, le marché français des OPCVM est à la traîne en 2020. L’an dernier encore, les principales grandes classes d’actifs à long terme ont décollecté et les acteurs français ne doivent à nouveau leur salut qu’aux fonds monétaires. En effet, selon Six Financial Information, seuls les fonds de trésorerie – et, dans une bien moindre mesure, les fonds investis sur les obligations convertibles qui ont collecté quelque 600 millions d’euros – ont réussi à générer une collecte positive et ainsi à gagner des encours l’an dernier. Si au final, le marché français a attiré 49 milliards d’euros de nouveaux flux pour atteindre les 888 milliards d’euros d’encours sous gestion, il le doit à une collecte de l’ordre de 72 milliards d’euros dans les fonds de trésorerie. 

A contrario, les investisseurs se sont détournés des actions – la collecte est négative de 2,7 milliards d’euros – mais aussi des obligations (– 8,1 milliards d’euros), des fonds diversifiés (– 3 milliards d’euros), des fonds de performances absolues (– 9 milliards d’euros). Dans le détail, on constate tout de même que les actifs internationaux ont, à la différence des autres catégories, remporté un certain succès. Les obligations internationales ont en effet généré 519 millions d’euros de flux positifs, les actions internationales 779 millions d’euros et les convertibles internationales plus de 928 millions d’euros. Autre segment porteur : les actions thématiques et sectorielles affichent une collecte positive de...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner