Investisseurs institutionnels

Damien Rio, responsable mandats du gérant d’actifs

« Optimiser les opportunités d’investissement en fonction des exigences de nos clients institutionnels »

Option Finance - 14 mai 2021 - Federal Finance Gestion

Concilier liquidité et rentabilité, tout en intégrant une dimension ESG : telle est l’approche retenue par Federal Finance Gestion dans le cadre de sa gestion monétaire.

Que représente la gestion monétaire pour Federal Finance Gestion ?

La gestion monétaire est une expertise cœur de Federal Finance Gestion, elle représente environ 7 milliards d’euros sur les 42 gérés à fin avril 2021.

Notre offre en la matière repose sur deux supports, un fonds à court terme, Federal Support Court Terme ESG, dont les encours tournent autour de 500 millions d’euros, et un fonds « standard », Federal Support Monétaire ESG. Ce dernier a enregistré une très forte croissance de ses actifs depuis le début de l’année, ce qui a porté ses encours à 6,5 milliards d’euros.

C’est une expertise historique que nous gérions à l’origine pour l’actif général de Suravenir, l’assureur vie du Crédit Mutuel Arkéa. Comme l’attestent les encours sous gestion, notre base de clients s’est fortement élargie avec des institutionnels et grandes entreprises.

Cette activité est logée au sein du pôle mandats, qui regroupe toute l’offre de gestion à destination des clients institutionnels : gestion monétaire, mais aussi fonds de mandats profilés, gestion assurantielle…


Comment expliquer cette dynamique ?

Les performances réalisées au cours des derniers mois, dans un contexte particulièrement difficile, ont joué en sa faveur. La gestion monétaire de Federal Finance Gestion se classe en effet dans le premier quartile de sa catégorie.

Ces performances ont attiré une collecte ; le fait que notre fonds phare ait atteint une taille critique, ce qui est un gage de liquidité aux yeux des investisseurs institutionnels, a créé un appel d’air permettant cette forte dynamique de collecte.


De quelle manière le portefeuille Federal Support Monétaire ESG est-il construit ?

La construction du portefeuille doit répondre à l’ensemble des contraintes et des besoins de nos clients. Elle doit permettre de maximiser le rendement, d’absorber les chocs de volatilité sur les marchés et d’offrir ainsi une rentabilité stable, tout en garantissant une bonne liquidité. Ce dernier point est un élément clé de notre gestion. Nous établissons une cartographie très précise des besoins de liquidités de nos clients afin que nos investissements soient en phase avec ces besoins et permettent véritablement d’y répondre.

Pour concilier ces exigences de rentabilité et de liquidité, l’exposition du portefeuille est équilibrée entre, d’une part, des émetteurs corporate, ce qui assure une liquidité à court terme pour faire face aux rachats et, d’autre part, des investissements aux maturités un peu plus longues (un à deux ans) qui permettent de capter davantage de rendement. C’est notamment le cas avec les émetteurs financiers, qui offrent des spreads plus élevés tout en assurant des niveaux de liquidité confortables. Au final, le socle de liquidité du portefeuille est donc très élevé.

Le travail de suivi du marché et d’identification des opportunités est réalisé par une équipe de gérants expérimentés. Ils s’appuient sur cinq analystes financiers qui balaient l’univers investissable en attribuant aux émetteurs une notation à court terme, ainsi que sur l’équipe d’analystes extra-financiers, qui compte cinq collaborateurs.


Comment l’approche ESG est-elle intégrée dans votre gestion monétaire ?

L’approche ESG, qui fait partie de l’ADN de Federal Finance Gestion et d’Arkea Investment Services, irrigue toute notre gestion active. Nous sommes en effet convaincus que la performance financière ne s’envisage pas sans tenir compte aussi de l’impact des investissements sur l’économie réelle, sur l’environnement et sur l’humain, et qu’une analyse à 360° des émetteurs, alliant analyse financière et ESG, permet d’appréhender au mieux l’ensemble des risques et opportunités.

Notre approche ESG repose à la fois sur des exclusions normatives selon trois axes – activités ne respectant pas les 10 principes du Pacte mondial des Nations unies, armes controversées, entreprises dont plus de 10 % du chiffre d’affaires ou du mix énergétique dépend du charbon – et sur une approche « best in class » classique qui nous conduit à écarter, au sein de chaque secteur, les 20 % d’émetteurs les moins bien notés selon notre modèle propriétaire. En parallèle, nous établissons des objectifs d’impacts précis, qui font l’objet d’un reporting annuel pour chacun de nos portefeuilles.

Nos deux fonds monétaires sont d’ailleurs labellisés ISR.

À lire aussi