Stratégie

Stratégie

Gérants et assureurs inventent l’épargne de l’après-Covid

Option Finance - 4 juin 2021 - Géraldine Dauvergne

Délaissant leurs anciens placements préférés, fonds en euros et livrets d’épargne, les particuliers se tournent vers des actifs un peu plus risqués, durables et réels. Sociétés de gestion et assureurs ajustent leurs offres à ces nouvelles aspirations.

Le bas de laine des Français s’est considérablement arrondi depuis le début de la crise sanitaire. Selon la Banque de France, le surplus d’épargne financière accumulée par les Français depuis le premier trimestre 2020, constitué surtout lors des mois de confinement, a atteint 142 milliards d’euros à la fin du mois d’avril 2021. Les encours de dépôts à vue ont progressé de 20 % depuis fin 2019. « Avec le numéraire, c’est le placement qui a le plus progressé sur cette période », indiquent les auteurs de l’étude. Cependant, les épargnants sont sortis de leur torpeur en ce début d’année, et s’intéressent de nouveau à leurs placements. Les flux nets de l’assurance-vie ont été au plus bas en 2020 (15 milliards d’euros sur l’année). Mais ils sont vigoureusement repartis à la hausse au cours des quatre premiers mois de 2021, affichant déjà 10 milliards d’euros au compteur.


De nouvelles perspectives à long terme

« Sur la première phase de la crise sanitaire, il y a eu une forme de sécurisation, confirme Véronique Cherret, directrice du développement d’Aviva Investors France. Nous avons constaté des sorties de certains fonds supports d’unités de compte (UC) en faveur de supports moins risqués. Ensuite, le fort rebond des marchés, soutenu par les décisions exceptionnelles des banques centrales et les plans de relance, a permis à la confiance de revenir dès le deuxième trimestre 2020. » Selon la Fédération française de l’assurance (FFA), la collecte nette en UC a gagné 2,9 milliards d’euros au mois d’avril 2021, et s’élève en cumul, sur les quatre premiers mois de l’année, à 10,8 milliards d’euros. « Il s’agit de niveaux de collecte nette inobservés depuis 2007 », précise la Fédération.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Muriel Heitzmann, directrice des investissements pour la gestion assurantielle chez Groupama AM

« Dans une logique de recherche de rendements assurantiels, il faut travailler sur les actifs cotés »

Helly Pilavachi, directrice de la distribution Europe francophone, et Cécile Terrier, directrice institutionnels France, Principal Global Investors

"Le modèle multiboutique rassemble le meilleur des deux mondes."