Stratégie

Parole d'expert

La distribution : axe fort de développement pour Lombard Odier Investment Managers

Option Finance - 14 décembre 2015 - Communiqué

Vincent Archimbaud, directeur commercial en charge de la distribution France, Belgique, Luxembourg, Monaco de Lombard Odier Investment Managers.

Vincent Archimbaud, directeur commercial en charge de la distribution France, Belgique,
Luxembourg, Monaco, Lombard Odier Investment Managers
Lombard Odier Investment Managers.

Comment se compose le bureau parisien ?
Nous sommes maintenant sept collaborateurs dont six commerciaux et un gérant. Nous avons recruté cet été une commerciale junior, qui démarche les plateformes et s’occupe du référencement, et nous sommes encore en cours de recrutement d’un commercial senior, toujours au sein de l’équipe dédiée à la distribution. Nos encours en France dépassent les 3,8 milliards d’euros sur un total supérieur à 40 milliards d’euros (au 30 octobre 2015).




L’équipe dédiée à la distribution a été mise en place il y a maintenant un an, quels sont ses objectifs ?
Nous couvrons la France, la Belgique, le Luxembourg et Monaco, nous nous adressons aux banques privées, sociétés de gestion (multigestion), compagnies d’assurance, family offices et conseillers en gestion de patrimoine (CGP). Lombard Odier Investment Managers (LOIM) est la société de gestion de la Banque privée Lombard Odier, établie en 1796 à Genève et qui possède une forte notoriété. En ce qui concerne la clientèle externe, LOIM s’est principalement focalisé jusqu’à récemment sur la clientèle institutionnelle. Depuis un peu plus d’un an, nous souhaitons mettre davantage l’accent sur la distribution au sens large. Nous sommes en effet depuis toujours sollicités par des fonds de fonds et des banques privées pour leurs clientèles haut-de-gamme qui connaissent bien notre maison et souhaitent souscrire à nos produits. Nous ambitionnons de nous développer sur cette clientèle de façon proactive en France, mais aussi dans les autres pays européens. Le bureau parisien a collecté cette année sur cette clientèle 500 millions d’euros bruts pour atteindre le milliard d’encours sous gestion.


Quels sont les produits mis en avant ?
Nous disposons d’une gamme étendue sur toutes les classes d’actifs qui s’inscrivent dans quatre grandes expertises : smart bêta, high conviction, absolute return et multi-asset. Cependant, nous nous focalisons en matière de distribution sur quelques produits phares qui, selon nous, répondent aux besoins du moment. Nos principaux succès ont concerné les obligations convertibles monde, en tant que l’un des leaders de cette classe d’actifs. Les distributeurs s’intéressent aussi à LO Funds-Europe High Conviction, notre stratégie d’actions européennes de forte conviction qui vient de célébrer le 5e anniversaire de sa gestion avec près de 40 % de surperformance nette1. Nos fonds actions thématiques ont aussi suscité de l’intérêt (LO Funds-Golden Age sur le vieillissement de la population, et LO Funds-Emerging Consumer dans les secteurs de la consommation et du «retail» dans les pays émergents). Enfin, nous croyons beaucoup au développement des stratégies alternatives Ucits et proposons un Fonds long/short actions US et un Fonds Global Macro.


Quels sont les services associés ?
Nous misons sur le service et l’information clients. Nous serons bientôt quatre professionnels à servir la clientèle distribution. Les commerciaux ne sont pas affectés à un client en particulier, nous connaissons tous chaque client et sommes à même de répondre immédiatement à toutes les sollicitations. Nous pouvons aussi nous appuyer sur une équipe de «product specialists» pointue et sur une équipe dédiée au reporting et à la documentation marketing. Cette dernière élabore des documents sur mesure qui aident notamment les distributeurs à conseiller leurs clients et à sélectionner les bons produits en fonction des besoins exprimés par ceux-ci. Nous travaillons quotidiennement avec ce service afin de satisfaire nos clients. Enfin, nos gérants sont tous francophones et disponibles. Nous organisons de ce fait régulièrement des tables rondes où participent nos gérants.


Avez-vous mis en place un chantier lié à la digitalisation ?
La Banque privée dispose déjà d’outils très performants dans ce domaine. Nous sommes en train de travailler sur une transposition de ces outils pour la clientèle des distributeurs qui devrait vivement les intéresser.

 
1. Source : LOIM : performance nette de frais en euros pour la part P clientèle privée, calculée mensuellement, au 16 novembre 2015. Données depuis le changement d’équipe d’investissement le 15 novembre 2010. Date de lancement du fonds janvier 1998. Indice de référence : MSCI Europe ND depuis le 30 juin 2005, avant MSCI Europe et FT Europe. Les performances passées ne sont pas une garantie des performances futures.

Les avis et opinions sont donnés en date de cette présentation et sont susceptibles de changer. Ils ne devraient pas être interprétés comme des conseils en investissement.