Stratégie

Parole d'expert

«L’utilisation des ETF est de plus en plus large»

Option Finance - 16 octobre 2020

ETF

Qu’elle émane d’investisseurs institutionnels ou de particuliers, qu’elle corresponde à des investissements tactiques ou à des placements de long terme, la demande de produits indiciels cotés (ETF) ne cesse de progresser. Thibaud de Cherisey, directeur de la distribution des ETF en Europe pour Invesco, fait le point sur ces tendances de fond.

La collecte sur les ETF reste très soutenue. Comment expliquer ce succès ?

La raison est double. De plus en plus, les ETF, et notamment les produits visant à répliquer les indices majeurs sur les actions américaines ou monde, trouvent leur place au cœur des portefeuilles et correspondent alors à des investissements de long terme.

Mais ils sont également utilisés de manière tactique par les investisseurs qui veulent ajuster rapidement leurs portefeuilles lorsque les événements de marché l’exigent. Pour preuve, les ETF, qui représentaient en 2019 27 % des titres négociés sur les bourses américaines, ont concentré plus de 37 % des volumes sur la période du 23 février au 23 mars 2020. Ceci s’explique par la flexibilité des ETF et par leur facilité d’utilisation : dans la mesure où ils sont cotés en continu, ils permettent d’intervenir immédiatement et à tout moment sur les marchés.

La demande d’ETF ESG est-elle toujours aussi forte ?

Ils connaissent effectivement un essor remarquable. Sur les neuf premiers mois de l’année, la collecte a atteint 23 milliards de dollars US sur ce segment, soit un tiers de la collecte globale sur les ETF européens. Les banques privées accentuent leur promotion de ce type de produits auprès de leur clientèle. Quant aux investisseurs institutionnels, ils doivent progressivement transférer leurs portefeuilles vers des produits responsables pour répondre aux exigences des régulateurs ; nous pensons que les ETF ESG sont l’instrument le plus simple pour le faire.

Quels sont les autres segments de marché porteurs ?

On observe un fort développement des ETF obligataires. Sur les neuf premiers mois de l’année, ils ont collecté 31 milliards de dollars US, soit 44 % de la collecte globale sur les ETF. Ce segment de marché est en grande partie tiré par les gérants obligataires qui utilisent les ETF pour ajuster leurs portefeuilles lorsque les marchés sont sous tension, mais aussi pour accéder à des marchés de niche (comme la dette subordonnée1 ou le haut rendement) à travers des paniers de valeurs. En ce qui concerne les ETF obligataires, la demande s’oriente de plus en plus vers des produits responsables. Invesco étend donc progressivement son offre en la matière. Nous avons déjà lancé un ETF ESG sur l’univers corporate au Royaume-Uni, qui sera prochainement dupliqué sur la zone euro et sur les Etats-Unis, et nous réfléchissons à la mise en place d’un ETF ESG sur le segment du high yield.

Les produits indiciels (ETC) sur l’or drainent également d’importants flux de collecte (+ 4,7 milliards de dollars pour l’Invesco Physical Gold ETC depuis janvier). L’utilisation de ce type de produits dans une optique de diversification des portefeuilles n’est pas nouvelle mais elle s’est trouvée accélérée par la pandémie. Ces ETC présentent un double avantage : ils offrent une plus grande souplesse d’investissement par rapport à des lingots et ont également une dimension d’investissement responsable. En ce qui concerne notre ETC, le stock d’or sous-jacent est 100 % labellisé, ce qui signifie que les lingots proviennent tous de mines respectant les normes sociales et environnementales.

Comment voyez-vous le futur ?

Nous sommes très confiants dans les perspectives du marché des ETF. Les banques privées, qui sont poussées par la régulation européenne MIF 21 à changer leur modèle économique et à revoir leurs prix, intègrent de plus en plus les ETF dans leur offre. De même, les plateformes de distribution en ligne, qui veulent proposer aux particuliers une offre agressive en termes de frais de gestion, se tournent naturellement vers les ETF. Enfin, l’évolution actuelle de l’assurance-vie, avec une part croissante de produits en unités de compte, nécessite de donner accès à de nouvelles solutions d’investissement, ce qui sera à terme favorable au référencement des ETF.

Invesco est très bien positionné pour profiter de cette dynamique de croissance. Depuis l’an dernier, nous sommes le troisième fournisseur européen d’ETF en termes de collecte. Celle-ci a atteint 6,9 milliards de dollars US sur les neuf premiers mois de l’année, pour une collecte de 67 milliards pour le marché européen dans sa globalité.

Nos encours s’élèvent désormais à 46,2 milliards de dollars US. 

1.  Une dette est dite subordonnée lorsque son remboursement dépend du remboursement initial des autres créanciers.

2. Directive européenne sur les marchés financiers.

Risques d’investissement

La valeur des investissements et les revenus vont fluctuer, ce qui peut en partie être le résultat des fluctuations de taux de change et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant total de leurs investissements initiaux.

Si l’émetteur ne peut pas payer le rendement spécifié, le métal précieux sera utilisé pour rembourser les investisseurs. Les investisseurs n’auront aucun recours sur les autres actifs de l’émetteur.

Les investissements dans des instruments qui offrent une exposition aux matières premières sont, de manière générale, jugés plus risqués, ce qui peut impliquer des fluctuations fortes de la valeur de l’instrument.Les ETF ESG ont l’intention d’investir dans des titres d’émetteurs qui gèrent mieux leur exposition aux risques ESG que leurs pairs. Cela peut avoir une incidence sur l’exposition du fonds à certains émetteurs et l’amener à renoncer à certaines opportunités d’investissement. Le fonds peut avoir un rendement différent de celui d’autres fonds, y compris un rendement inférieur à celui d’autres fonds qui ne cherchent pas à investir dans des titres d’émetteurs en fonction de leur notation ESG.

Informations importantes

Ce document est uniquement destiné aux clients professionnels en France, et n’est pas pour l’usage des clients non professionnels. Ne pas redistribuer. Lorsqu’un professionnel de la gestion ou un centre d’investissement a exprimé ses opinions, celles-ci sont basées sur les conditions de marché actuelles ; elles peuvent différer de celles des autres centres d’investissement et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. Invesco Investment Management Limited et Invesco Management S.A. 

Données au 30 séptembre 2020, sauf indication contraire.