Stratégie

Eric Turjeman, directeur des gestions actions et convertibles d’OFI AM

«Nous souhaitons multiplier par deux les encours sous gestion d’ici trois ans.»

Option Finance - 8 juin 2015

OFI AM

La rédaction d' Option Finance a interrogé Eric Turjeman, directeur des gestions actions et convertibles d’OFI AM. Il nous explique comment ont été réorganisées les équipes de gestion actions et convertibles d’OFI AM.

Eric Turjeman, directeur des gestions actions et convertibles d’OFI AM
OFI AM

Comment avez-vous réorganisé les équipes de gestion actions et convertibles d’OFI AM ?

Eric Turjeman, directeur des gestions actions et convertibles d’OFI AM :
Les équipes actions ont été organisées en trois pôles qui tous collaborent étroitement ensemble. Olivier Baduel, un ancien d’Amundi qui vient aussi de rejoindre OFI avec une de ses collaboratrices Corinne Martin, a en charge les actions grandes capitalisations européennes. Il travaille également avec trois gérants actions d’OFI. Chaque gérant s’est vu attribuer un ou plusieurs secteurs d’activité qu’il suit en tant qu’analyste, tout en étant responsable de la gestion d’un fonds avec un autre gérant. Tous les gérants sont ainsi apporteurs d’idées, tandis que les décisions sont collégiales. Une seconde équipe chapeautée par Béryl Bouvier di Nota a en charge la gestion smid cap. Cette dernière, en provenance d’Amundi, a rejoint également OFI avec un de ses anciens collaborateurs Jean-Charles Naudin. Un gérant d’OFI collabore également avec eux. Tous trois interviennent en tant que gérant et analyste, ils couvrent l’ensemble des secteurs. Enfin, la troisième équipe comprend trois gérants spécialisés dans les obligations convertibles. Nous avons souhaité les rapprocher du pôle actions car la sensibilité actuelle des convertibles est plus proche des actions que des obligations. Les équipes ont été constituées dès l’arrivée des nouveaux collaborateurs au mois d’avril et se sont mises rapidement en ordre de marche.


Avez-vous modifié en conséquence l’offre de fonds actions ?


Eric Turjeman : Nous avons lancé trois fonds analogues aux fonds qui étaient gérés précédemment par les nouvelles recrues d’OFI AM et dont la stratégie a montré ses performances sur dix ans :
un fonds large cap euro et deux fonds smid cap, l’un investi sur la zone euro et l’autre sur l’Europe. Le premier fonds atteint déjà 200 millions d’euros et les deux autres 75 millions d’euros. Nous sommes par ailleurs en train de rationaliser la gamme existante chez OFI. Nous allons conserver trois fonds très performants : un fonds actions France, un fonds actions euro ISR et un fonds Europe investi sur les valeurs de croissance. Au total, la gamme devrait ressortir à 6 fonds actions, elle sera plus concentrée. Par ailleurs, nous conserverons aussi les trois fonds convertibles, Euro, Europe et Monde, que nous allons transformer en fonds ISR.


Quels sont vos objectifs en termes de collecte ?

Eric Turjeman : Nous gérons actuellement en direct environ 2,2 milliards d’euros dont 900 millions sur les convertibles. Nous souhaitons multiplier par deux les encours sous gestion d’ici trois ans. Cet objectif est réaliste compte tenu de l’expérience de l’équipe qui est en moyenne de dix-sept ans et de son historique de performance.
 

Quel est votre rôle au sein d’OFI ?

Eric Turjeman : Je dirige l’ensemble du pôle, j’interviens pour faire connaître nos expertises et dans le cadre de leur commercialisation. J’apporte aussi mon expertise macroéconomique et sur les marchés aux gérants, même si leur process est exclusivement bottom-up.