Stratégie

Philippe Setbon, directeur général, Ostrum AM

«Ostrum devient le neuvième acteur européen en gestion institutionnelle»

Option Finance - 29 juin 2020 - Propos recueillis par Séverine Leboucher

Société de gestion

Annoncé en juin 2019, le projet de rapprochement entre Ostrum et La Banque Postale AM entre dans sa phase finale. Les maisons mères des deux acteurs viennent de s’accorder sur les termes de l’opération, qui devrait être bouclée au quatrième trimestre de cette année. Le directeur général du nouvel ensemble, Philippe Setbon, revient sur l’organisation retenue.

Le groupe BPCE et La Banque Postale viennent de signer l’accord de rapprochement d’une partie des activités d’Ostrum Asset Management et de La Banque Postale Asset Management (LBPAM). Quelle sera l’organisation du nouvel ensemble ?

Nous rapprochons les activités taux, crédit et assurantielle d’Ostrum AM de celles de LBPAM pour créer un «nouvel Ostrum», dont Natixis Investment Managers (NIM) sera actionnaire à 55 %. La Banque Postale, via sa filiale LBP Asset Management, détiendra les 45 % restants. La gouvernance reflétera cet équilibre, puisque je serai le directeur général de cette entité, tandis que le directeur général délégué sera proposé par La Banque Postale. Ce poste sera confié à Mathieu Cheula, aujourd’hui président du directoire de Sofiap, une joint-venture entre La Banque Postale et la SNCF. Cette organisation sera effective au moment du closing, prévu au quatrième trimestre de cette année, sous réserve de l’obtention des différents agréments de la part des autorités. Nous avons par ailleurs lancé un travail de réflexion sur la marque Ostrum de sorte à l’adapter à son nouveau positionnement.

Quel sera le périmètre d’activités du nouvel Ostrum AM ?

Il va reposer sur deux axes. D’un côté, il proposera une prestation d’investissement, à destination – principalement mais pas exclusivement – des institutionnels soumis à des contraintes de passif. De l’autre, il développera une activité de prestation de services pour permettre aux institutionnels et aux sociétés de gestion d’externaliser certaines fonctions telles que le...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Christian Cacciuttolo, président de l'UNEP - Union Nationale d'Epargne et de Prévoyance

L'UNEP : "L'immobilier est un objet de consommation qui s'adapte à la demande"