Le blog de Jean-François Boulier

L'analyse de Jean-François Boulier, président d’honneur, Af2i

Comment l’épargne peut-elle aider à sortir de la crise ?

Option Finance - 03 Juillet 2020 - Jean-François Boulier

Le financement des dégâts économiques consécutifs à la crise sanitaire risque de réveiller de bien mauvaises idées en matière de ponction de l’épargne. Le débat sur feu l’ISF a retrouvé de la vigueur pendant le confinement. L’idée spontanée d’aller chercher l’argent là où il est, plutôt que de considérer comment il est investi et quelles activités il finance, reste malheureusement trop répandue dans notre pays. 

Pourtant cette épargne est d’autant plus nécessaire que la crise amènera à davantage investir dans notre dispositif sanitaire – médical en particulier – et réinvestir industriellement en Europe, pour ne pas subir de dépendances telles que celles que la crise sanitaire a pu mettre en lumière. Il y a donc lieu de réfléchir aux moyens de mieux utiliser cette épargne abondante en Europe, d’ailleurs stimulée pendant la crise, par défaut de consommation, comme les chiffres de collecte l’ont montré en France.

Une meilleure orientation de cette épargne vers les placements en fonds propres des entreprises est ainsi nécessaire, afin notamment de soutenir leurs multiples transformations liées à l’urgence climatique. Mais comment y parvenir ? Il faudra mieux expliquer et éduquer l’épargnant sans doute, inclure les dimensions ESG, parfois mieux comprises du public que les notions strictement financières, innover en matière d’instruments et de produits d’épargne. Mais ponctionner, non merci !