Gestion d'actifs

Noémie Hadjadj-Gomes et Alexandre Blein, CPR Asset Management

«Une offre complète de solutions de gestion du risque climatique»

Funds Magazine - 7 mai 2020

Acteur engagé pour accompagner les entreprises qui intègrent la transition énergétique dans leur développement, CPR Asset Management propose une thématique multisectorielle sur la gestion du risque climatique. Après avoir lancé fin 2018 un fonds actions internationales, le gestionnaire prépare des solutions crédit et multi-asset pour toujours mieux répondre aux besoins des investisseurs et s’imposer parmi les leaders dans la gestion du risque climatique. Explications de Noémie Hadjadj-Gomes, responsable de la recherche, et Alexandre Blein, gérant actions thématiques.

Quelle est l’approche thématique différenciante de CPR AM sur la gestion du risque climatique ?

Tous les acteurs économiques doivent agir pour réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de se conformer aux Accords de Paris. Au-delà de notre responsabilité fiduciaire de gestionnaire d’actifs, nous avons le devoir de réduire le risque climatique de nos investissements pour nos clients en allouant des capitaux aux entreprises les mieux engagées dans la transition énergétique et écologique. Afin d’identifier ces sociétés, et ce au sein de tous les secteurs, y compris les secteurs polluants, nous nous appuyons sur les notes du CDP1, qui permettent d’évaluer l’engagement des entreprises dans la diminution de leurs émissions de carbone. Des filtres ESG, sur la base de l’expertise du groupe Amundi et de controverses, complètent la définition de l’univers d’investissement.

Quel est le bilan environnemental de CPR Invest – Climate Action depuis son lancement fin 2018 ?

Ses indicateurs environnementaux sont bien meilleurs que ceux de son indice de référence. Les émissions de carbone par million d’euros de chiffre d’affaires réalisé s’établissent à 206,57 tonnes, soit 27,5 % de moins que l’indice. Cela conforte la robustesse de notre approche durable.

Cette gestion thématique est-elle déclinable au crédit ?

Notre processus de construction d’un univers climat est applicable à toutes les classes d’actifs. Pour toujours mieux répondre aux besoins de nos clients pour réduire l’empreinte carbone de leurs investissements, nous la déclinons désormais au crédit «investment grade» avec déjà des solutions dédiées adaptées aux contraintes des institutionnels et bientôt un fonds ouvert. Les spécificités du crédit imposent néanmoins d’affiner le processus d’investissement, avec une note de liquidité, un turnover adapté aux conditions de marché et la construction d’un portefeuille très diversifié. Nous capitalisons aussi sur l’expertise de notre équipe dédiée d’analyse crédit, qui vient compléter l’analyse extra-financière apportée par les notes ESG afin d’avoir une vision globale du risque des émetteurs en portefeuille. L’objectif est de délivrer une performance comparable à celle du crédit euro investment grade classique. La déclinaison sur le crédit nous permet également de proposer des solutions multi-classes d’actifs.

Les émissions de carbone peuvent-elles être compensées ?

Nous proposons effectivement dans nos solutions un mécanisme de compensation de ces émissions en partenariat avec EcoAct, acteur international qui développe des projets bas carbone partout dans le monde. Mais cette compensation va forcément de pair avec une réduction des émissions de carbone.

Quelles solutions proposez-vous pour mesurer l’impact environnemental des investissements ?

Nos reportings fournissent déjà des mesures sur les émissions de carbone. Cette expertise climat peut aussi être déclinée en solutions sur mesure pour répondre aux besoins notamment réglementaires de nos clients. Mais il est nécessaire d’aller encore plus loin. Désormais, l’outil «front» des gérants permet de simuler, avant le passage d’ordre, l’effet d’une opération sur l’empreinte carbone globale d’un portefeuille. Nous travaillons aussi activement pour pouvoir fournir la trajectoire 2 °C des entreprises d’un portefeuille climat en comparaison avec l’indice de référence. 

1. ONG internationale à but non lucratif, référence et pionnière dans la publication des données carbone des entreprises.