Financement des entreprises et Trésorerie

Financement

French Tech - Ÿnsect fait le plein de financements

Option Finance - 20 novembre 2020 - Thomas Feat

French Tech

En parallèle d'une augmentation de capital significative, la start-up Ÿnsect vient de mettre en place son premier crédit bancaire syndiqué. Des opérations qui vont lui permettre de finaliser la mise en opération de la plus grande ferme à insectes du monde, près d'Amiens.

Qu’il semble loin le temps où Ÿnsect, jeune pousse spécialisée dans la fabrication d’engrais et de protéines alimentaires à base de scarabées Molitor, étudiait l’option du crowdfunding pour se financer ! La start-up créée en 2011 vient en effet de lever 247 millions de dollars auprès d’un pool d’investisseurs essentiellement internationaux, dont le Belge Astanor Ventures et l’Américain Upfront Ventures, mais également français, tels Supernova Invest et Bpifrance. Grâce à ce tour de table, l’un des plus importants jamais réalisés par une entreprise de la French Tech, la société intègre le club très fermé des licornes tricolores, ces scale-up valorisées plus d’un milliard d’euros. Elle porte par ailleurs à 425 millions d’euros le total des financements engrangés au cours de sa courte histoire. «Cette somme est supérieure aux ressources levées par l’ensemble des acteurs de notre industrie depuis sa création», signale Jean-Gabriel Levon, vice-président d’Ÿnsect.

Contrairement à ManoMano, Back Market ou encore Mirakl, des scale-up dont les tours de tables ont dépassé cette année les 100 millions, voire les 200 millions d’euros, Ÿnsect n’a pas réalisé de nouvelle levée à proprement parler. En fait, l’entreprise a étendu par de nouvelles tranches sa série C réalisée en 2019, et a porté son montant de 125 à 372 millions de dollars. «Les investisseurs de la première tranche détenaient non seulement un droit préférentiel de souscription, mais encore des bons de souscription d’action...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Placements de trésorerie

A la recherche des rendements perdus

Emmanuelle Trichet, chef du service des titres des créances négociables et Jean-Michel Boucarut, directeur de la mise en œuvre de la politique monétaire, Banque de France

« En partie sous l’effet de notre intervention au début de la crise, le fonctionnement du marché des NEU CP est rapidement revenu à la normale »

Emmanuel Hasbanian, coresponsable de la banque d’affaires en France chez Deutsche Bank

« 2021 devrait être un bon cru pour le marché actions français »