Fiscalité, Comptabilité, Droit

Elodie Bananier, senior manager chez Accenture

« L’efficacité des solutions digitales de lutte contre la fraude aux virements repose aussi sur une adaptation du modèle organisationnel de la direction financière »

Option Finance - 5 février 2021 - Parole d'expert

Fraude

Pourquoi les directions financières sont-elles de plus en plus attentives à la fraude au virement ?

La fraude aux virements bancaires est un vrai sujet de préoccupation pour les directions financières, en particulier dans le contexte actuel. En effet, la crise sanitaire a largement contribué au développement de la dématérialisation des paiements, accentuant les risques de fraudes qui peuvent y être liés. Pour y remédier, les entreprises doivent mieux appréhender ces enjeux de sécurité, notamment en mettant en place des processus digitaux de lutte contre les fraudes. Bien qu’elles aient conscience de l’urgence de cette démarche digitale, les directions financières ne lancent pas forcément des projets spécifiques pour instruire ce problème.

Pourquoi les DAF peinent-ils encore à digitaliser leur processus de protection contre la fraude aux virements ?

Jusqu’à encore très récemment, il n’existait pas de solutions spécifiquement dédiées à la lutte contre la fraude aux virements, ou du moins très peu. Les entreprises s’appuient plutôt sur leurs dispositifs et solutions existantes. L’arrivée d’acteurs tels que Trustpair, spécialisé dans les solutions de contrôle automatique des tiers et de sécurisation des paiements, commence à changer la donne. Néanmoins, pour être efficace, la mise en œuvre de ces solutions doit s’accompagner d’une adaptation du modèle organisationnel de la direction financière. Par exemple, dans le cadre d’un projet de transformation digitale de la chaîne source to pay, il convient de mettre en place des processus automatiques d’identification et de contrôle des données fournisseurs et de paiement sur les étapes clés du processus.

Comment Accenture accompagne-t-il les DAF dans cette démarche ?

Accenture s’inscrit comme partenaire des directions financières qui engagent des projets de transformation digitale de leur chaîne source to pay. Nous les aidons à définir leur stratégie de gestion des tiers et de sécurisation de leur chaîne de paiement. Nous déterminons ensuite avec elles le modèle opérationnel, les organisations et les process à mettre en place dans le cadre de ce projet et les accompagnons dans le déploiement des solutions technologiques qui y sont liées. Enfin, nous sommes également en mesure d’effectuer en mode outsourcing leurs opérations de contrôle des fournisseurs et de traitement des anomalies suite à un paiement susceptible d’être frauduleux.