Gestion financière

Reporting

Captain Dash à la rescousse des directions financières

Option Finance - 2 mai 2016 - Arnaud Lefebvre

ERP, Reporting

Cherchant à renforcer la lisibilité de leurs reportings et leur utilité dans la prise de décisions, les directions financières sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser à la solution développée par Captain Dash, une start-up qui propose de collecter des données internes comme externes à l’entreprise afin de les rendre rapidement exploitables via la construction d’indicateurs sur mesure.

«– La semaine prochaine, j’ai rendez-vous avec les équipes de Captain Dash. Quelqu’un les connaît ?

– Oui, j’ai eu des échos positifs de la part de plusieurs confrères à leur sujet.

– Idem de mon côté. Je ne les connaissais pas il y a de cela encore quelques mois, mais on m’en parle de plus en plus.»

Discutant, au cours d’un récent dîner de «networking», de solutions susceptibles de rendre leurs reportings plus simples à analyser et, surtout, plus rapidement exploitables grâce à une identification immédiate des facteurs de sous-performance de l’activité, plusieurs directeurs financiers de grandes sociétés et d’ETI en sont vite venus à parler de Captain Dash. N’y voyez pas une référence au dernier super-héros à la mode de Marvel ou de DC Comics, mais à une société française spécialisée dans la création de tableaux de bord, construits à partir de données collectées pour l’essentiel au sein des systèmes d’information des entreprises.

Une actualisation régulière

Travaillant déjà pour des grands groupes (ou leurs filiales) comme L’Oréal, Schneider Electric, Danone, AccorHotels, Carrefour, Total, Orange, La Française des jeux, BPCE ou encore la SNCF, cette start-up créée fin 2009 s’est d’abord positionnée sur les directions marketing, avant d’élargir son offre aux départements financiers en 2013. «Nous sommes partis d’un double constat, explique Bertrand Verret, responsable des ventes et du revenu de Captain Dash. D’abord, les outils de reporting sont le plus souvent peu esthétiques, parfois complexes à manier et rigides en termes d’interface. Ensuite, les équipes financières ont tendance à sous-utiliser, dans le cadre de leurs analyses, des données importantes, alors même que celles-ci se trouvent dans leurs systèmes.»

Dans ce contexte, Captain Dash a bâti son expertise sur trois axes, le premier...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner