Gestion financière

Cash management

Opération transparence sur les frais bancaires

Option Finance - 18 mars 2019 - Arnaud Lefebvre

Reporting, Frais Bancaires

Pour diverses raisons, une partie non négligeable des frais facturés par les établissements bancaires pour les prestations fournies aux entreprises ne correspond pas aux prix pourtant fixés contractuellement. Or, compte tenu de la relative opacité des méthodes de tarification, les responsables de direction financière peinent à déceler les erreurs. Mécontentes de cette situation, un nombre croissant de sociétés font actuellement pression sur leurs banques pour qu’elles leur fournissent des reportings précis. Avec un début de succès.

Opération transparence sur les frais bancaires

Pour diverses raisons, une partie non négligeable des frais facturés par les établissements bancaires pour les prestations fournies aux entreprises ne correspond pas aux prix pourtant fixés contractuellement. Or, compte tenu de la relative opacité des méthodes de tarification, les responsables de direction financière peinent à déceler les erreurs. Mécontentes de cette situation, un nombre croissant de sociétés font actuellement pression sur leurs banques pour qu’elles leur fournissent des reportings précis. Avec un début de succès.

Erreurs de la banque… mais pas forcément en votre faveur ! Selon une estimation de place, validée par les établissements bancaires eux-mêmes, 5 à 10 % des factures envoyées par les banques aux entreprises pour les diverses prestations fournies contiendraient des erreurs. «S’il arrive que nous payions moins que prévu, nous sommes toutefois le plus souvent perdants !», déplore le responsable en charge de la trésorerie d’un grand groupe industriel. Les raisons inhérentes à ce phénomène sont multiples : prix d’un service retenu inversé, saisie dans les systèmes de la banque de montants différents de ceux négociés contractuellement, remise commerciale non déduite, application pour certaines filiales de prix déterminés par les banques locales alors que les conditions obtenues au niveau du groupe doivent prévaloir… Généralement, ces erreurs sont involontaires. Mais les conséquences n’en sont pas moins significatives sur le plan pécuniaire pour les clients.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner