Macroéconomie

Actualité

Les sujets à suivre cet été

Option Finance - 25 juillet 2016 - Arnaud Lefebvre

BCE, Brexit, FED, Royaume-Uni

Après un été 2015 perturbé une fois de plus sur les marchés financiers par de nouvelles négociations sur la soutenabilité de la dette publique grecque et, surtout, par la modification surprise du régime de change chinois, la période estivale 2016 n’est pas à l’abri de sources de tensions. Face, notamment, aux nombreux risques politiques ainsi qu’aux incertitudes concernant la santé du secteur bancaire européen, les économistes s’attendent à un mois d’août agité.

Les premiers impacts du Brexit

Même si aucune annonce politique majeure n’est attendue de la part du nouveau Premier ministre britannique Theresa May avant la rentrée, les regards des investisseurs seront largement tournés vers le Royaume-Uni. D’abord, une première estimation de l’évolution du PIB au deuxième trimestre sera publiée le 27 juillet. «Celle-ci permettra déjà de mesurer l’impact que la seule perspective du référendum du 23 juin a eu sur l’économie», prévient Charles-Henri Colombier, directeur de la conjoncture chez Coe-Rexecode. Après la décision de plusieurs fonds immobiliers britanniques d’interdire les sorties d’argent début juillet, la situation du marché immobilier fera, elle aussi, l’objet d’une attention renforcée. Certains spécialistes se veulent toutefois confiants. «Les encours des fonds investis dans cette classe d’actifs au Royaume-Uni s’élèvent à environ 64 milliards de livres sterling, ce qui ne représente pas un montant très significatif, souligne Cyril Regnat, stratégiste chez Natixis. Il y aurait un gros risque économique et financier si le krach immobilier touchait l’ensemble des Britanniques. Or la baisse des prix devrait se limiter à Londres. De plus, nous tablons sur un ajustement des tarifs des biens immobiliers de 3,5 % à 5 % en 2017, ce qui n’est pas énorme.» L’indice Halifax, qui porte sur l’évolution des prix de l’immobilier résidentiel pour le mois de juillet, sera néanmoins largement scruté lors de sa sortie le 5 août.

Les indicateurs économiques de la zone euro, des Etats-Unis et de la Chine

La période estivale va être marquée par les...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner