Stratégie

Où investir ?

Les gérants attentistes pour le second semestre

Option Finance - 24 Juillet 2020 - Sandra Sebag

Investissements

Dans un contexte marqué par les incertitudes liées à la crise sanitaire, les gérants optent pour la prudence en matière d’allocation d’actifs au second semestre. La neutralité ou une légère surpondération s’impose donc dans les portefeuilles en ce qui concerne les actions, comme le révèle le baromètre semestriel d’Option Finance. Le seul réel consensus qui se dégage porte sur le crédit, soutenu par l’action des banques centrales.

La crise sanitaire et ses conséquences erratiques sur les marchés conduisent les gérants à aborder la seconde partie de l’année avec prudence. En effet, alors qu’ils avaient démarré 2020 avec un sentiment très positif en ce qui concerne les marchés actions, ils sont beaucoup plus mesurés en ce début de deuxième semestre. La rédaction d’Option Finance a interrogé trente-quatre sociétés de gestion – entreprises indépendantes, filiales de compagnies d’assurances, de mutuelles, de banques ou encore acteurs étrangers – et elles sont très rares à surpondérer les actions. Mansartis et Schelcher Prince Gestion sont les seuls gérants à le faire sur les actions européennes, rejoints par Meeschaert en ce qui concerne les actions de la zone euro. Natixis Investment Solutions est l’unique gérant à plébisciter les actions américaines et BNP Paribas Asset Management est le seul à avoir cet enthousiasme pour les actions émergentes.

L’essentiel des sociétés de gestion interrogées oscille ainsi entre une légère surpondération et la neutralité. «Les marchés vont rester très volatils à court terme, indique par exemple Philippe Brossard, économiste chez AG2R La Mondiale. Le PIB va chuter sévèrement en 2020 : en Europe cette baisse devrait être de l’ordre de 9 % et la reprise devrait être lente. Nous privilégions ainsi une approche prudente sur les actions et préférons attendre de nouvelles baisses avant de nous renforcer.» Si l’on prend l’exemple des actions de la zone euro : treize gérants sont...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner