Dossier partenaire AXA IM

Dossier partenaire AXA IM

La transition juste : gérer l’impact social d’une transition bas-carbone

Contenu proposé par AXA IM - 13 janvier 2020 - Marie Fromaget, analyste investissement responsable

Axa IM

La transition vers une énergie bas-carbone et une économie utilisant ses ressources de manière efficiente pourrait avoir de profonds retentissements non seulement sur le climat, mais aussi sur des millions de travailleurs à travers le monde. De fait, des études montrent que près de la moitié de la population active mondiale pourrait être affectée par le passage à une société bas-carbone, faisant naître la nécessité d’une « transition juste ».

La « transition juste » est un concept émergent qui tient compte de l’impact sur les travailleurs et les communautés de la transition mondiale vers une économie bas-carbone et utilisant ses ressources de manière efficiente.

D’un côté, cette transition offre des opportunités de création de nouveaux emplois. Mais d'un autre, elle risque de pénaliser les travailleurs de certains secteurs et certaines communautés. Cette dynamique est comparable à celle qui a transformé les anciennes régions industrielles des pays développés.

Selon nous, les entreprises n’ont pas à supporter seules l’entière responsabilité des « travailleurs et populations délaissés » (1) en conséquence du passage à une économie bas-carbone. L’effort doit être collectif et impliquer les gouvernements ainsi que d’autres parties prenantes.

Nous constatons que le changement climatique n’est aujourd’hui pas le seul facteur à impacter les perspectives des travailleurs. D'autres types de transition sont actuellement à l’œuvre, telle que celle induite par l’automatisation, pour laquelle nous pensons que les entreprises ont des responsabilités similaires – si ce n’est plus grandes – à assumer en leur qualité d’employeurs.

La transition juste coïncide avec plusieurs des Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU, en particulier l’ODD 13 – Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique – et l’ODD 8 – Travail décent et croissance économique. Les investisseurs devraient incorporer cette problématique dans leur approche en matière d'analyse du changement climatique et d’engagement.

[1] Les « travailleurs délaissés » est un concept renvoyant aux « actifs délaissés », que l'on peut définir comme les « ressources de fourniture et de production de combustible fossile qui quelque temps avant la fin de leur vie économique, cessent d’être économiquement rentables, à la suite de changements associés à la transition vers une économie bas-carbone », Carbon Tracker